CONSTRUCTION

Comment les repérer les défauts de construction courants ?

Si vous achetez un bâtiment, qu’il soit neuf ou qu’il existe depuis des années, vous devez savoir qu’il a été construit correctement et qu’il sera encore debout dans les années à venir.

C’est pourquoi vous devez être conscient des défauts de construction les plus courants. Il convient toutefois de noter que vous devriez quand même faire établir un rapport sur les défauts de construction, car cela vous permettra d’effectuer une analyse beaucoup plus détaillée.

Il devrait également confirmer ce que vous pensiez !

Le toit et la gouttière

Examinez le toit et vérifiez si les attaches sont endommagées. Vous pouvez également voir des points endommagés ou manquants. Cela indique que le toit a été endommagé ou qu’il commence peut-être même à périr. Mais surtout, un toit endommagé laisse entrer l’eau dans votre maison et peut causer des dégâts.

L’eau qui pénètre dans une maison peut s’infiltrer dans le bois et le faire pourrir, ce qui finit par affecter l’intégrité structurelle de la maison.

Vous devez également étudier les gouttières pour vous assurer qu’elles sont d’une seule pièce. Des gouttières endommagées ou vieillissantes augmentent les risques de débordement de l’eau, ce qui signifie qu’elle se répandra en cascade le long de vos murs. Là encore, cela entraîne un risque d’infiltration d’eau et les problèmes qui en découlent.

Bois

Le bois peut être attaqué par les termites, il peut souffrir de pourriture humide, de pourriture sèche, et même être endommagé par divers autres parasites. Vous devrez inspecter tout bois visible pour vous assurer qu’il n’y a pas de dommages évidents. S’il y en a, il faudra le réparer, ce qui pourrait être une tâche coûteuse.

Là encore, le bois endommagé peut entraîner des problèmes structurels sur votre propriété.

Fissuration

Un bon examen des murs intérieurs et extérieurs vous alertera de toute fissure. Plus la fissure est longue, plus le problème risque d’être important.

Certaines fissures sont simplement le résultat de l’âge, mais lorsqu’une fissure est à peu près verticale et couvre une bonne distance de la maison, vous pourriez être confronté à un problème d’affaissement.

Cela signifie que votre propriété aura besoin d’être étayée, ce qui est une réparation coûteuse et très intrusive.

Électricité

Vous ne pourrez peut-être pas tester entièrement les éléments électriques, mais vous pourrez les inspecter visuellement. Faites particulièrement attention aux prises de courant dans la propriété, la décoloration est le signe d’un court-circuit électrique qu’il faudra traiter d’urgence.

Dans la mesure du possible, vous devez également allumer et éteindre tous les interrupteurs pour vous assurer qu’ils fonctionnent et qu’il n’y a pas de clignotement.

L’âge du câblage peut également vous indiquer si la maison va devoir faire l’objet de travaux ou non. Un vieux câblage risque de commencer à périr et d’augmenter le risque d’incendie. La rénovation d’une maison est un autre travail coûteux.

Humide

Enfin, regardez le bas des murs et les sols au bord de chaque pièce. Si vous voyez des taches d’humidité ou des moisissures, il se peut que vous ayez un problème d’humidité ascendante dans la propriété. Cela signifie souvent que le revêtement anti-humidité est défaillant et devra être remplacé.

Là encore, ce n’est pas une tâche facile ni bon marché.

C’est là le vrai problème, tous ces défauts peuvent être coûteux à réparer, obtenir un rapport sur les défauts de la propriété peut vous éviter de faire faillite !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code